Le blog qui gratte: magazine collaboratif sur l'actualité de la guitare

Le blog collaboratif de la guitare. Des vidéos et des mp3 pour découvrir des artistes et guitaristes blues, jazz et rock ainsi que des sites de référence: tablatures, partitions, leçons et cours, videos, plans, avis et test de matériel

26 octobre 2006

Guitares de légendes, épisode 3: Gibson SG-LPs

gibson_SGPour continuer la série des guitares de légende, entamée avec la Gibson Gold Top et la Gretsch White Falcon, quoi de plus normal d'enchaîner avec l'une de mes guitares favorites, j'ai nommé la SG et plus particulièrement la LP-SGs pour Les Paul Solid Guitar Standard de Gibson donc.

Contrairement à ce que pouvait laisser croire cette interview de Les Paul himself , certaines Gibson SG ont bel et bien porté la signature Les Paul pendant deux courtes années, de 1961 - le début de la production - à 1963. C'est seulement à partir de cette date butoir que Les Paul décida de poser son veto sur cette nouvelle gamme de guitare dont l'objectif premier est alors de concurrencer les succulentes et révolutionnaires Stratocaster.

C'est de cette comparaison avec les Strats d'où naîtra le double cutaway en forme de petites cornes désormais légendaire, merci à Angus Young au passage. L'intérêt est clair: favoriser un accès plus aisé au touches aïgues ce qui ne sera pas sans poser quelques soucis de solidité sur les première SG-LP qui se révéleront très fragiles du col, comme toujours il y a quelques défauts de jeunesse vite corrigés mais qui font aussi le charme des objets... et des gens.

C'est à Ted McCarty que l'on doit ce design saisissant, ces petites cornes et ce corps mince en acajou. certains éléments sont empruntés aux les Paul Standard pour des raisons d'économies d'échelles. Il en va ainsi des mécaniques Kluxon et des incrustations en forme de couronne visibles sur le manche.

la SG-LP se distingue également pas son vibrato atypique (non représenté sur l'image ci-jointe) qui se manipule de façon latérale. pas très aisé, il sera vite remplacé par un Vibrola. On trouve encore quelques LP-SGs de cette époque dans d'autres coloris que le rouge cerise. Ces modèles sont extrêmement rares. On peut également trouver des custom SG/LP à 3 humbuckers au lieu des deux classiques.

Les grands joueurs de SG sont entre autres et parmi les plus évidents: Duane Allman, le Fender boy Clapton :-) à la période Cream, le froggy Louis Bertignac ou le truculent Franck Zappa... vous ne manquerez pas de compléter la liste :-)

Je vous signale au passage le site EverythingSG.com qui comme son nom l'indique, vous propose tout à propos de la Gibson SG.



Posté par netgui à 09:44 - Guitares - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Le matos à Louis

    En parlant des SGs et de Bertignac :

    http://www.bertiliste.com/bertignac/matos/gibson.html

    A+
    Stof

    Posté par Stof, 26 octobre 2006 à 13:20
  • A propos de SG (epiphone)

    OK je parle de la sous marque... Je viens d'acquerir une SG 300 d'Epiphone. Guitare de base certes mais le son rendu est vraiment incroyable (j'ai mis un Fender FM65R). Par contre et j'avais pas prevu (!) je la trouve lourde, voire tres lourde en tete.
    Est ce que d'autres possesseurs ont la meme impression? A part s'y habituer, y a t il moyen de rectifier un peu le tir?

    Cordialement
    BehiX

    Posté par behix, 27 octobre 2006 à 22:51

Poster un commentaire