Le blog qui gratte: magazine collaboratif sur l'actualité de la guitare

Le blog collaboratif de la guitare. Des vidéos et des mp3 pour découvrir des artistes et guitaristes blues, jazz et rock ainsi que des sites de référence: tablatures, partitions, leçons et cours, videos, plans, avis et test de matériel

24 mai 2007

P2P : finirons-nous tous en prison ?

Bonne ou mauvaise nouvelle ? Tout dépend de votre point de vue mais le Conseil d'Etat vient de rejeter la décision de la CNIL (dont le rôle est de contrôler la collecte et l'usage des données numériques) qui avait refusé aux ayants droits - associations d'artistes, de producteurs, d'éditeurs - de collecter des données sur les internautes utilisateurs des réseaux de P2P.

En clair, le Conseil d'Etat a estimé légitime -a priori, je dois encore lire en détail sa décision que je devrais recevoir dans la journée - que les internautes adeptes du P2P soient traqués puis éventuellement justiciables si des seuils de téléchargement sont dépassés. Ces seuils sont encore à définir, c'est un des soucis notamment puisque ces seuils sont à la libre appréciation des ayants droits qui feront des demandes d'adresses IP aux fournisseurs d'accès à Internet.

Je ferais une mise à jour de ce billet dans la journée au fil des déclarations des parties concernées. Pour que les choses soient claires, j'estime qu'il s'agit là d'une très mauvaise nouvelle mais qu'elle va dans le sens de l'histoire. Mauvaise nouvelle car elle va instaurer un climat délétère entre les amateurs de musique et les artistes et producteurs. La musique n'avait pas besoin de ça. Ce qui devrait précipiter la chute de l'ancien régime : celui où la musique est encore considérée comme un bien de consommation courant et non comme un art.



Posté par netgui à 11:31 - Avenir - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    très mauvaise nouvelle oui...

    très mauvaise nouvelle oui...pour sûr...
    Perso, j'utilise pas de logiciel P2P, mais, je trouve que ça permettait de découvrir, et éventuellement d'acheter...

    Ce flicage m'exaspère et me pousse un peu plus chaque jour vers des sites comme Jamendo...

    Au final, bien plus que la découverte d'artistes connus, ce sont les artistes inconnus qui pourraient bénéficier de nos faveurs...

    Télécharger illicitement un titre ou un album, j'arrive à comprendre..mais malheureusement, ça ne s'arrête pas que là...les tabs aussi sont interdites...même si ce ne sont qu'une interprétation plus ou moins fidèles...et là, je ne comprends pas vraiment....Mais il est vrai aujourd'hui que notre société est dans un logique business...

    Posté par G260, 24 mai 2007 à 14:59
  • De nouveau voilà ce qui arrive quand on mêle la justice a ce genre de problème culturel !

    Posté par Jipes, 24 mai 2007 à 18:17

Poster un commentaire